Events 261 : Rising Steel, three ways to rock this week-end !

Après un weekend haut en couleur dans le domaine sportif, le prochain s’annonce bien plus riche culturellement parlant.

S’il y a bien une musique active à Antananarivo, c’est surement le rock, car on y voit autant de groupes que de passionnés, et justement, ces derniers sont aussi en phase de devenir des musiciens en forces. Tel est leur vocation quand l’appel de la distorsion s’amplifie. Nombreux certes, mais largement critiqué par certains amateurs qui justement n’apprécie guère leur amateurisme. Mais, comment évoluer sans commencer par le bas ? C’est juste un passage obligé. Après le dernier concert qui s’est déroulé dans l’un des centres culturels malgaches, CEMDLAC à Analakely, où toute une flopée de nouveau groupe a gouté aux planches, ce qui s’annonce sera encore bien plus impressionnant.

LOAD

Vendredi qui vient sera déjà l’apéritif qui vous fera gouter au bon son de Load. Un groupe qui commence à se faire un nom bien qu’encore discret auprès du grand public. Les fans de Metallica y verront certainement une certaine similitude vu que c’est l’homonyme de l’album de ce groupe qui est sorti en 1996. Rien que là, on doit s’attendre à un style thrash plus ou moins soft pour ne pas rayer les tympans des gouteurs. La charge sera sérieuse et pourra être entendue chez Madagascar Underground à Antsahavola. N’abusez pas trop des digestifs, car samedi, il y aura aussi le « The eleventh II » au Club 43 Ambatonakanga. Un évènement qui commencera à 14 heures certes, mais la consommation peut débuter bien avant, vu que c’est aussi un débit de boisson. Mais cela dépendrait de votre état préféré pour regarder et surtout de découvrir de nouvelles choses. Si c’est pour se concentrer comme on regardera une symphonie, retenez-vous un peu, mais si c’est pour se lever et faire du headbang juste sous la scène, la barmaid vous sera d’une grande aide. Vous y entendrez les groupes Djanatt, Eruption et Fishy Joke. Aucun nom malgache en effet, car le style sera du genre rock alternatif savamment enrichi. À découvrir sans réticence.

The last but not the least, est naturellement la scène de la Dôme RTA. La crème du Thrash malgache y fera vibrer les cordes maltraitées des Jackson et autres Fender. Kazar est surement le groupe le plus attendu dans le milieu du métal agressif à Madagascar, et ils sont de retour, encore une fois sur la scène malgache. Un rendez-vous à ne pas manquer dimanche après-midi à Ankorondrano. Ils ne seront pas seuls, car ils seront aussi avec le tourneur, le plus engagé dans le milieu métal de la ville des mille, le groupe Rheg. Ce dernier s’est plus fait connaitre par ses ballades que par son agressivité, et côté style, c’est aussi un des groupes de métal qui se rapproche le plus du blues classique. Vous avez le choix entre regarder un concert, ou tout regarder, car louper l’ensemble serait pratiquement criminelle du point de vu culturel.

Billy Verydick pour Buskers Magazine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s