Literiatiora : Protest-Slam par Misstik…

Comme d’habitude, le vendredi est le rendez-vous des amoureux de la littérature malgache sur Buskers Magazine. Pour aujourd’hui,  la slameuse Misstik nous soumet un petit coup de gueule…  Bonne lecture !

C’est avec tristesse que je déclare le slam mort
Est-ce ma faute si ce matin, ma plume refuse d’émettre
Ne serait-ce qu’une seule phrase à son slam-maître ?
Malgré la poésie qui déclame dans son corps…

C’est dans le sacrilège que mon âme appelle « aux traîtres ! »
Ils ont volé mon art, ces seigneurs mercantiles
Et jeté en pâture comme des muses futiles
Mes inspirations-or en vue de les soumettre

Le slam n’est plus un art, sa nudité repousse
Que l’habiller de rythme ou de gestes ou de froufrous
Fait mieux vendre l’écrit, me direz-vous
Rimer ne suffit plus, il faut remplir nos trousses

Eh non ! je vous le dis, la poésie, je suis fêlé d’elle
Sans métaphore ni figure, je lui déclare ma flamme
Je me fous des changements dont vous faites tant de drame
Je vous le redis, la poésie, je lui serai fidèle

Aux cieux du slam, je me tiens agenouillé
Le cœur malmené par le doute et les tourments
Car il saigne de tout son encre devant tant de changement
Vous implorant à corps et à cris de faire preuve de loyauté

Je me battrai à mort contre les pseudo-poètes
D’aucune souillure, mon art ne saurait souffrir du tout
Ni des marchands de rêves à dormir debout
Dans la Voie Lactée du ciel, au-delà de la tempête

Moi, le petit slameur blessé, courbé, biaisé
Je laverai mon étendard de poète en devenir
Pour le planter sur le trône des grandes muses qui m’inspirent
Et me tiendrai, vainqueur, en route vers l’éternité

Misstik.

13151860_1339887389360923_3741010493112633680_n
Misstik

Rappel : ce que dit le poème n’engage que le poète 🙂

Buskers Magazine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s