Fantatrao ve fa 14 % des Malagasy parle le « vary amin’anana » ?

C’est un fait ! Les pratiques occidentales gagnent du terrain. Petit à petit, les valeurs Malagasy suffoquent… Une situation plus grave que cela n’y parait. Urgence !

Quelle situation déplorable que de voir la culture, les mœurs et les valeurs Malagasy sombrer petit à petit dans l’oubli… Le flow de la technologie et de la mondialisation, entraînante tout en étant addictive, noie les jeunes, tout comme les adultes, dans une culture qui n’est certainement pas la leur ! Une diffusion à grande échelle asphyxiant l’ensemble du territoire Malagasy. État critique !

No limits ! Tel est le qualificatif que l’on pourrait accorder à la diffusion des valeurs culturelles occidentales actuellement à Madagascar. Et pour comble, le phénomène est à sens unique. Attention ! Une déperdition des valeurs et du patrimoine culturel est sur le point d’avoir lieu…

L’explosion culturelle est à craindre dans un pays où 14 % des Malagasy pratiquent le « vary amin’anana », cette tendance à mélanger le dialecte malgache avec les langues étrangères, dans leur façon de parler. Et pour cause ! Les cultures françaises, asiatiques et américaines dominent les émissions télévisées et les réseaux sociaux.

Camille R Avenue.jpg

D’après les propos du Professeur William Ratrema, illustre écrivain et éducateur, l’ouverture aux cultures étrangères doit être balancée.

« Les jeunes sont noyés dans le flot des grandes technologies. Ce sont les racines mêmes de l’individu qui sont taillées par cette invasion. Toutefois, il ne s’agit pas de claquer la porte au nez aux cultures occidentales. L’important, c’est tout d’abord de s’enraciner dans la culture Malagasy, de se comporter en tant que tel ! », a expliqué le Président directeur général du groupe éducatif Aceem, lors d’une conférence à la Bibliothèque nationale Ampefiloha-Antananarivo le 23 août dernier.

Création d’un centre culturel

Face à ce problème national (eh oui, on le répète : la situation est bel et bien plus grave qu’elle n’y parait !), un nouveau Centre d’éducation culturel sera prochainement ouvert à Analakely-Antananarivo.

« Résultat d’un partenariat avec l’Ambassade américaine (God Bless America), l’établissement devrait être fonctionnel à partir de septembre prochain », a rapporté le ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, Jean Jacques Rabenirina.

Centre de diffusion et de promotion du Kolontsaina Malagasy, cette zone d’éducation culturelle sera accessible à tous, surtout aux jeunes. Des conférences-débats, des livres et des documents numériques y seront proposés pour le bien suprême de la Nation. L’établissement servira également de lieu de conservation du patrimoine culturel Malagasy. Ce sera donc le prochain refuge des œuvres littéraires et graphiques, sculptures et autres perles du Zava-kanto Malagasy. Espérons que la situation politique actuelle du pays n’affecte pas, encore une fois de plus, un tel projet !

Samantha Mandresy pour Buskers Magazine

Note : Selon notre ami Wikipedia, le « vary amin’anana » ([ˈvarʲ ˌjamʲˈnananə̥]), est un porridge traditionnel fait de riz, viande et légumes hachés.

Vary-aminanana

Le fameux vary amin’anana

 

Publicités

2 réflexions sur “Fantatrao ve fa 14 % des Malagasy parle le « vary amin’anana » ?

  1. woaw ! surtout ne pas confondre « vary amin’anana  » , un plat succulent typiquement malagasy ET « vary amin’akotry » , un terme pour le mélange hybride de la langue malagasy avec les langues étrangères et qui « pique les oreilles »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s