261Indieradio : Big up à la webradio des artistes indé !

Avec cette webradio à laquelle je suis abonnée depuis août dernier, mes heures de boulot passent plus vite et mon univers musical ne cesse de s’élargir.

Publicités
tsara-soratra-buskers-magazine-2.jpg

Takelaka Tsara Soratra : 150 raisons d’aimer la littérature malgache

En bref, Takelaka Tsara Soratra, c’est une revue littéraire avec une belle première édition qui m’a permis de découvrir les œuvres de Na Hassi, Andrianetrazafy Hemerson, Riambola Mitia, Avelo-Nidor, Dédé Sorajavona, Nalisoa Ravalitera, Barry Sirjon et un certain Iriana Mpisorona.

Conflits de générations : Qui paralyse « La Nouvelle école » ?

Le conflit de générations est un mal qui ne date pas d’hier, mais qui continue d’altérer les relations dans le milieu artistique malgache actuel.

Vie d’artiste : L’égo, un poison qui a son remède

L’égo. Tout artiste en a, et pas que peu, surtout dans ce « cercle d’élus » regroupant quelques musiciens, poètes, peintres, danseurs, etc., amateurs ou professionnels. Si certains marginaux parviennent tant bien que mal à calmer leur ardeur pour rester humble, après un ou deux verres, d’autres ne se gênent pas, ou si, d’exposer leur « égo surdimensionné », bien différent de ce que l’on qualifierait d’« estime de soi ». Parlons-en en toute modestie.

la-reunion-kely-buskers-magazine

La Réunion Kely : un nouveau spot de clips

Propagande d’image ou envie d’alerter l’opinion ? Pour évoquer nos nantis et nos laissés pour compte, les clips malgaches ont aussi décidé d’apporter leur grain de sel. Et le village, le capharnaüm, le bidon-ville, la brocante au bord du canal d’Andriantany : la Réunion Kely a été élu le meilleur spot pour embellir les vidéos qui jalonnent les émissions de variété sur les chaînes TV. Permettant au passage à l’artiste de faire scintiller sa bonne conscience. A chacun ses méthodes.

Back-office : Dans les coulisses de l’émission rock « Distortion »

Le mercredi soir et le samedi en fin d’après-midi, le rock se perpétue à son rythme à travers l’émission spécialisée « Distortion ». Ici, la musique au diable retrouve son aspect rudimentaire, tout en permettant des intermèdes à la tendance populaire. Les différents genres et générations sont revisités et débattus dans le respect des valeurs et des goûts personnels des chroniqueurs, des invités tout comme des auditeurs. Aux rennes de l’émission, les membres de la Distortion Team animent adroitement les rubriques issues de recherches peaufinées sur le web, dans les magazines et les livres, chez les dealers d’album d’Antananarivo et auprès des passionnés. Zoom sur cette équipe électrisante s’étant voué à la promotion du rock depuis 2011.

« Indie » : mijoro amin’ny foto-kevitra « Do it yourself »

Ara-bakiteny, ny Indie dia fanafohizana ny teny anglisy "independent". Lazain-dry zareo Frantsay hoe indé, avy amin’ny teny "indépendant". Ny "fahaleovan-tena" no dika-teny malagasy mifanakaiky indrindra aminy. Tany Angletera no nipoitra ny mouvansa indie, tao anatin’ny tontolon’ny rock, novohizin’ireo Punk mandà ny rafitra napetraky ny indostrian’ny kapila tamin’ny taona 70. Famaritana tsotsotra Endrikin’ny famokarana, fanantaterahana sy … Lire la suite « Indie » : mijoro amin’ny foto-kevitra « Do it yourself »

mpanazary-buskers-magazine

Comment devenir un « mpanazary » ?

Le mpanazary, c’est quoi au fait ? En quelque sorte, c’est un stade ou un degré de comportement éveillé au terme de plusieurs étapes d’attitude et de connaissance de soi.