« A corps, à cran, à cris » – Liladhar Sandjay : entre exposition et thérapie

En mai, l’Is’Art Galerie – Ampasanimalo met à l’honneur les œuvres du mystérieux peintre Liladhar Sandjay. Et si le vernissage s’étant tenu le 4 mai dernier a permis aux visiteurs de converser avec l’artiste, l’exposition baptisée « À corps, à crans, à cris » quant à elle s’étendra jusqu’au 23 mai. Cette fois-ci, les toiles ne seront pas tout simplement exhibées pour être admirées, mais composent une sorte de thérapie faisant écho au « dualisme entre les ténèbres et la lumière ».

a-corps-a-cran-a-cris-buskers-magazine.jpg

Quelques mots sur l’artiste :

Né en 1975, Liladhar Sandjay est un artiste peintre et dessinateur d’origine française résidant à Tamatave – Madagascar. En 1992 à seulement 17 ans, il reçoit un prix spécial de la Francophonie. Depuis, l’artiste enchaîne les expositions dans différents centres culturels à Madagascar avant de transporter son art à La Réunion en 1997 et en Europe (France, Italie, Suisse, Allemagne, etc.) en 2004.

sandjay-liladhar-buskers-magazine

Buskers Magazine Madagascar

Publicités

« Ethno Graffiti » par Taka Andrianavalona : une exposition aux couleurs de la rue

Peintre graffeur, Taka Andrianavalona expose « Ethno Graffiti » à Is’art galerie Ampasanimalo du 06 avril au 27 avril 2017, une rencontre avec la rue promettant d’être haut en couleurs.

« Ethno Graffiti » retrace les scènes de la vie quotidienne et du peuple, s’inscrivant dans un registre street-art. Sur la toile, des bribes de tissus, de magazines, de journaux, des boutons et autres objets se sont échoués, artistiquement intégrés à la peinture acrylique et au spray, pour sortir un amalgame vibrant de couleurs faisant écho à la culture et la vie urbaine tout autant colorée à Madagascar.

ethno-graffiti-buskers-magazine

« Ethno graffiti », du 06 au 27 avril à Is’Art Galerie Ampasanimalo

Des étals de légumes dans les marchés aux échoppes de tissus, en passant par les tenues des ses congénères, Taka Andrianavalona s’est inspiré de la profusion de couleurs dans les rues marchandes et avenues  et nous l’expose à travers « Ethno Graffiti ».

Cette exposition sera également l’occasion de découvrir les œuvres de Miora Sitraka, invitée par Taka, une jeune griffe qui trace petit à petit son chemin dans l’univers des arts picturaux à Madagascar.

Buskers Magazine Madagascar