Roxicomania : 9 heures de raw power !

Après le concert à 10.000 watts de Red Metal le 24 décembre au dôme RTA Ankorondrano (Antananarivo), on reprend notre souffle, on recharge nos cartouches et en route pour Roxicomania ! Pas encore à la page ? Eh bien, sachez que selon le quotidien Midi Madagasikara, Roxicomania est un « must-see » pour découvrir la relève du rock malgache à la lumière du jour. Si la première édition date de 2013, cette année, l’évènement renaît de ses cendres ! Comment et où ? Le rendez-vous est donné le 30 décembre au Kudéta Urban Club Anosy (Antananarivo) pour un concert de 9 heures, avec une programmation du tonnerre !

Si les artistes indés se sont déjà manifestés lors de la tournée Indie Madagascar 2017 organisée par Buskers Magazine, dans le même esprit, Roxicomania met en scène les groupes plongés dans l’underground de la scène rock pour dépayser le public. En voyant la programmation, on ne se pose pas de question, on y va, tout simplement ! Death Child, The Dizzy Brains, The Sixties, No Mady, Angaroa, The Discord Lines et Fishy sont par exemple à l’affiche. Et « The Shiny Happy People », ça vous dit quelque chose ? Outre la chanson de R.E.M, il s’agit d’un groupe d’indie-rock  malgache considéré comme le nouveau symbole de la hype au bled par le site La Isla Social Club. C’est vrai, il y a d’autres noms moins connus, comme Break The Silence, mais qui méritent tout de même le coup d’œil. Au niveau de l’ambiance, avec le raw power des groupes et les boissons en tout genre, on a de quoi se faire un pogo ! Le Kudéta Anosy dispose des breuvages nécessaires pour tenir bon durant les 9 heures de concert.

Vous venez ? OK ! Les billets sont uniquement mis en vente le jour J au Kudéta  Urban Club Anosy. Avant le concert, vous pouvez visiter le nouveau parc aménagé sur les bords du lac Anosy ou bien prendre un verre avec nous chez Patou Ampefiloha. Faites comme bon vous semble, mais rendez-vous au Kudéta Urban Club à 12 h tapante ! Keep cool.

Code pour le jeu sur Facebook : Bisous Rakakabe

roxicomania-buskers-magazine.jpg

Buskers Magazine Madagascar

Publicités

261Indieradio : Big up à la webradio des artistes indé !

Mis en avant

Avec cette webradio à laquelle je suis abonnée depuis août dernier, mes heures de boulot passent plus vite et mon univers musical ne cesse de s’élargir.

261indieradio-buskers-magazine.jpg

261Indieradio, c’est une petite webradio marginale qui met en avant la culture indie/indépendante de Madagascar et… d’ailleurs. À en croire sa page Facebook, cette plateforme aurait déjà existé depuis 2014. Néanmoins, ce n’est qu’au courant du mois d’août dernier que nos destins se sont croisés, et quelle belle rencontre ! C’est clair, la programmation de 261Indieradio sort des sentiers battus, avec des artistes engagés comme Mota, Imiangaly, Menalotsa, El-Doudh, Doubl’enn, Jah Roots Malagasy Vibration, UXT, Ben J, Naday, MSD et bien d’autres perles de la scène alternative, à défaut d’être populaire, malgache.  Des noms plus « old » apportent leur pierre à l’édifice, à l’instar de Vahombey, Ifanihy ou encore Tselonina. Dans son esprit « open », 261Indieradio m’a permis de redécouvrir quelques artistes étrangers comme Georges Brassens ou Carven Stone, et j’ai bien hâte d’en entendre plus !

Big up !

Haridio